Arrivage

Nouvelle baisse de prix

Nouvelle baisse de prix

2016 : baisse de prix sur 9 967 produits.2017 : NOUVELLE BAISSE DE PRIX sur 10 587 produits

Bœuf Wagyu

Le bœuf Wagyu est un bœuf japonais. Son nom provient de la juxtaposition des termes gyu signifiant bœuf, et wa signifiant du japon. Le bœuf Wagyu englobe plusieurs races de bœuf japonais dont le fameux bœuf de kobe. La grande différence entre le bœuf Wagyu et le bœuf de kobe, est que ce dernier est exclusivement élevé à kobe, d’où son appellation.

Élevé en premier lieu pour sa puissance et sa massivité, le bœuf Wagyu a été isole des autres races dès l’époque du japon féodal à cause du relief montagneux et des guerres constantes. Cet isolement a assuré à cette race une pureté génétique sans égale.

Les bœufs Wagyu sont de taille moyenne, près de 600 kilos, et présentent une silhouette massive et une encolure forte. Bien sur, le bœuf Wagyu est élevé maintenant hors des frontières japonaises, en France, aux pays-bas, aux états-Unis ou encore en Australie.

Une viande exceptionnelle et persillée grâce à son marbre intramusculaire (le gras est distribue dans la viande des muscles et non autour), telles sont les qualités du bœuf Wagyu, qui font qu’il est reconnu mondialement pour sa tendreté et sa saveur de beurre.

De plus, le gras présent dans cette viande est reconnu pauvre en cholestérol, car il présente des acides gras essentiels, et donc moins de graisses saturées qu’un autre bœuf. Cette qualité de viande est due à plusieurs facteurs : alimentation surveillée, massages au saké, bière comme boisson et musique classique pour ne pas être perturbés et stressés.

Mythe ou réalité ? En tout cas, ce seraient les raisons de sa chair tendre marbrée qualifiée de «caviar de la viande», qu’il faut avoir goûté au moins une fois dans sa vie.

Quelques conseils pour cuisiner le bœuf Wagyu

Pour la déguster simplement, rien de bien compliqué : il suffit de saler la viande juste avant la cuisson, puis de la saisir à la poêle. Il faut attendre une vingtaine de minutes avant de la déguster, le temps que le sang se repartisse. Pour conserver sa chaleur, placez-la au four à moins de 60°c, pour ne pas que la viande cuise. Vous pourrez la déguster entière, ou coupée en fines tranches.

Vous pouvez également le rôtir et le servir accompagne d’un beurre d’ail composé de beurre ramolli, d’ail écrasé, d’estragon et de sel et poivre. On placera des morceaux de ce beurre d’ail sur la viande encore chaude.Autre façon de la cuisiner : on fait mariner la viande dans une sauce chili avec du miel, de l’huile de sésame, du vinaigre de riz, de la coriandre, du gingembre et de l’ail pile.